Vite, un Look Easy !

Période estivale et saison des voyages obligent, voici une petite sélection de pièces douces et faciles à (em)porter.

LOOK.EASY

  • Bracelet à enrouler en cuir et perles Chan Luu collection Ethical Fashion Interntional.
  • Leggings en bambou et coton biologique bleu persan Braintree. Super doux, résistants et bien coupés.
  • Perfecto bleu marine en molleton structuré 100% coton Petit Bateau.
  • Solaires en acétate écaille Gucci. Intemporelles.
  • Tee shirt en 100% jersey de coton vintage gris chiné J Crew. Léger, confortable et parfaitement coupé.
  • Short rayé en molleton 100% coton marine et blanc cassé. T by Alexander Wang.
  • Vernis écologique Kure Bazaar Mon Bleu.
  • Mascara noir volume biologique The Expressionist  W3ll People.
  • Poudre teint Chanel Harmonie Poudre Belle mine SPF 15.
  • Tennis en Chambray bleu Vans Authentic Lo Pro.

Bonnes vacances !

Publicités

Teintes d’Été

Nudes ou vives, mes préférées pour cet été :
Eté_Rose2

étévivid2014

-Vernis OPI Don’t Bossa Nova Me Around

-Crayon Yeux jumbo NARS Iraklion

-Gloss Lèvres NARS Turkish Delight

-Palette Fards à Paupières BOBBI BROWN Nectar & Nudes

-Rouge à lèvres CHANEL Allure Velvet La Favorite

-Illuminateur visage & corps NARS Hot Sand

-Vernis OPI Live Love Carnaval

-Poudre bronzante mate BENEFIT Hoola

xxx

Matriochka Boudoir

dollmatriochka

DOLLW

DOLLYW2

  • Pinceaux pour le teint MAC, Too Faced, Bare Escentuals. Naturels ou synthétiques, prenezen soin en les lavant régulièrement à l’eau et au savon type savon de Marseille, bien moins allergisant que les lessives ou autres produits. Bien nettoyer ses pinceaux parait évident, mais le faire souvent vous évitera de faire proliférer diverses bactéries sur votre épiderme et vos produits…(ce qui peut causer à terme des boutons!) . Ils seront également plus performants pour diffuser votre maquillage. Bien sécher les poils naturels en les essorant dans le sens du poil dans une serviette éponge, puis à l’air libre. Les pinceaux en poils synthétiques, plats, sont indiqués pour l’application des fonds de teints, les correcteurs et les rouges à lèvres (=les corps « gras »). Ils se nettoient de la même manière.
  • Éponge à fond de teint et blush crème, sans angles et sans latex Beauty Blender. L’éponge rose en forme d’œuf, sans latex, Beauty Blender est un outil très intéressant : dépourvue d’angles et ultra moelleuse, cette éponge permet un maquillage fin et sans démarcations du teint. Elle peut servir à appliquer les fonds de teint liquides ou crémeux, les blushs crème avec le pôle le plus rond, mais également les anti-cernes et correcteurs avec l’embout le plus fin, qui s’adapte à la morphologie du visage. Un conseil :  humidifier l’éponge (et même toutes vos éponges! ) avec de l’eau avant de les utiliser directement sur votre peau.  Beauty Blender s’utilise en tapotements sur l’ensemble du visage et comme elle est très souple, elle est très agréable sur la peau et agit comme un massage « myorelaxant ».
  • Poudre libre Universelle Chanel. Même pressée, vous pouvez obtenir un joli teint grâce aux poudres libres. Choisissez une teinte à peine plus chaude que votre carnation et balayez la poudre après votre hydratation et  vos corrections. Ensuite terre de soleil et blush compléteront l’étape du teint;  vous pouvez même superposer les poudres et obtenir un teint radieux, sans fond de teint. Si vous avez l’impression d’en avoir abusé, pulvérisez un peu d’eau thermale en spray sur votre maquillage, puis absorbez l’excédent avec un kleenex. Votre maquillage paraîtra plus frais et sera mieux fixé. Il existe des poudres adaptées aux peaux sèches comme la Poudre pressée Studio Careblend de MAC qui, en plus d’apaiser l’épiderme, évitera de marquer les sécheresses cutanées.
  • Blush poudre Nars. Depuis la cour du Roi Soleil, le blush est un détail indispensable au maquillage et même si l’on sait qu’en abuser peut être fatalement considéré comme faute de goût, on n’abusera jamais trop de son tour de main pour l’estomper au pinceau. Un blush réussi est un blush qui paraît naturel comme s’il l’on avait pris l’air (…ou du plaisir), d’où l’intérêt de le choisir en harmonie avec sa carnation et d’éviter les textures trop irisées/dorées qui accentuent les imperfections. Appliqué sur l’arrondi de la pommette (ni trop haut, ni trop bas) et bien estompé, c’est la touche bonne mine qui égaie et sied à tous les âges, ethnies et morphologies. (Vous pouvez retrouver un autre sujet sur le blush ici).
  • Kit sourcils Benefit. Définir ses sourcils est également une étape que j’aime ne pas négliger, comme je l’ai déjà expliqué dans cet article dédié au maquillage des sourcils.
  • Fond de teint Seconde Peau Chanel Vitalumière Aqua SPF 15. J’aime bien ce fond de teint car il est  imperceptible et lumineux. Sa texture est fine, très fluide et se fond facilement sans démarcations; du coup je l’ai choisi légèrement plus chaud que ma carnation. Le teint est lumineux et frais, mais il vaut mieux le fixer et matifier avec une poudre car le fini est soyeux et non mat. En revanche, je trouve très dommage qu’il y ai du paraben dedans…
  • Mascara YSL Effet fauxcils Baby Doll. Retrouvez sa fiche ici. 😉
  • Pinceau lumière Touche Éclat YSL. Un de mes indispensables produits  pour apporter de la lumière, voire du volume, là ou il y en a besoin. La Touche Éclat peut être utilisée pour les techniques de contouring / highlighting et être appliquée sur les cernes / coins internes-externes des yeux (après l’anti-cerne correcteur si besoin), sillons naso-géniens, pyramidal (la ride du lion) et centre du menton pour recentrer la lumière et irradier le visage. De texture ultra-fine, elle peut s’utiliser en retouche au cours de la journée sur le maquillage, sans risque de sur-épaisseur.

xoxo

Exposition N°5 de Chanel au Palais de Tokyo

« Pour être irremplaçable, il faut être différente » disait Mademoiselle Chanel.

J’ouvre une parenthèse pour laisser entrer un effluve mythique sur mon blog : celui du N°5 de Chanel. Souvent considéré à tort comme « vieillot », ce parfum fait pourtant partie de notre patrimoine français et il s’en dégage comme une signature intemporelle typiquement parisienne, à travers le monde. Dans les années 1920, Gabrielle Chanel désirait pour elle, un parfum spécialement créé et composé, un parfum « artificiel », ce qui à l’époque était totalement novateur. Cette exposition plonge littéralement nos sens au cœur même des inspirations de Gabrielle « Coco » Chanel. On y découvre entre autres, l’origine du monogramme CC inspiré d’un vitrail, le lien entre le dadaïsme et la typographie Chanel, ainsi que les lieux de prédilections de Gabrielle, son rapport à l’art, aux mouvements d’avant-garde de l’époque, les hommages de ses nombreux amis artistes etc. L’exposition se termine le 5 juin prochain.

Quand le Palais de Tokyo a vu le jour à Paris en 2002, je me souviens encore de mon enthousiasme à aller avec ma sœur à la rencontre de ce nouveau centre parisien totalement dédié à l’art contemporain international. Certes la Ville Lumière regorge de somptueux musées classiques nationaux, mais c’est en celui-ci que mon âme d’adolescente s’est nourri d’une abondante source d’inspirations et a gardé encore aujourd’hui, un souvenir et un lien particulier.

Cet édifice aux lignes austères et grandioses de l’art déco, mélange de friche et de jardins suspendus aux abords de la Seine et accolé au triangle d’or, s’étend d’année en année et se veut être un site de création contemporaine à part entière, audacieux, chimérique et alternatif.

PDT1

PDT2

PDT4

Expo-Chanel-Le-caligramme-d-Apollinaire

PDT5

PDT10

CHANELN5

PDT6

CHANEL5

GABRIELLE